Parcours

Géomorphologie

Consulter la carte

L’approche géomorphologique est essentielle dans les Alpes de Haute-Provence et la Province de Cuneo car ce territoire préalpin et alpin est structuré en vallées façonnées par des cours d’eau. Ceux-ci drainent des bassins versants réduits (Le Sasse, Le Gesso d'Entracque) ou au contraire très étendus (Le Verdon, L’Ubaye, la Stura di Demonte). Leur extension va déterminer la résolution locale ou régionale des événements détectés dans les dépôts sédimentaires. De plus, les pentes et la nature du substrat, comme les marnes noires, sont particulièrement propices à l’érosion sous l’influence d’épisodes orageux (phénomènes torrentiels) et de l’ouverture du couvert forestier retenant les sols par le pâturage des troupeaux domestiques. L’analyse géomorphologique permet aussi de retracer, aux confins du climat méditerranéen et du climat montagnard, les étapes du réchauffement climatique qui fait suite à la dernière glaciation (retrait des glaciers). En somme, la géomorphologie permet ici de traduire avec une rare précision les réactions des formations de surface en termes de changements climatiques et d’emprises ou de déprises des activités humaines.


Explorez les séquences du parcours

Séquences de ce parcours

29G - Cornillet - Ségriès - Moustiers-Sainte-Marie

Cornillet - Ségriès

30G - Saint Jurs - Saint Jurs

Saint Jurs

49G - Puimoisson - Puimoisson

Puimoisson